Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi lors d’un appel téléphonique à la première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, que les États-Unis étaient prêts à apporter leur aide après le meurtre de 49 personnes dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande.

“J’ai informé le Premier ministre que nous sommes solidaires avec la Nouvelle-Zélande – et que toute aide que les Etats-Unis peuvent apporter, nous sommes prêts à aider”, a déclaré Trump sur Twitter.

Dans une allocution devant les journalistes à la Maison Blanche, Trump a ajouté: «Plus tôt dans la journée, j’ai parlé au Premier ministre Ardern de Nouvelle-Zélande pour exprimer la tristesse de notre pays tout entier à la suite des attaques terroristes dans deux mosquées. Ces lieux de culte sacrés ont été transformés en scènes de meurtres pervers. ”

L’homme armé néo-zélandais a tué 49 personnes et 42 personnes étaient soignées pour blessures, a annoncé la police. Certaines des victimes étaient à genoux dans la prière et le tireur a diffusé en ligne des images de certains des meurtres.

Ardern a décrit l’incident, le pire tir de masse de l’histoire de la Nouvelle-Zélande, comme une attaque contre les valeurs du pays.